A la renaissance de l'IDESIR, nous avons lancé un grand chantier : celui de récolter les témoignages de nos anciens diplômés. Voici l'une des interviews réalisées.
 
05f8ca0

Guilhem Cheron

Promotion : 2013
Cursus/Spécialité :Info - IN

Ton parcours à l'ESIR

Quel a été ton parcours à l’ESIR ?

INF-IN après la prépa intégrée.

Comment t’es-tu orienté vers ta spécialité ? (projet ? stage ?)

En première année d'IN, j'ai d'abord effectué un stage au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) dans la simulation de foule puis, en dernière année, chez Safran pour la reconnaissance de visages aux portiques d'aéroport.

Ta recherche d’emploi

Comment as-tu trouvé ton premier emploi ?

Proposition de thèse avec un professeur de mon Master à l'ENS Cachan.

As-tu rencontré des difficultés dans ta recherche d’emploi ?

Aucune. D'abord, tous mes entretiens lors de ma recherche de stage de fin d'année (chez Technicolor, Dassault Aviation, EADS et Safran) ont eu une issue positive, j'ai ensuite choisi Safran. Par la suite je n'ai pas eu vraiment à chercher, une offre de thèse m'attirait, j'ai été accepté.

Mission actuelle

En quelques mots, peux-tu nous expliquer quelles sont tes fonctions/ta mission actuellement ?

Je suis en thèse en vision par ordinateur dans un laboratoire ENS/INRIA Paris et financé par Microsoft. Mon sujet est la reconnaissance d'action humaine.

Penses-tu que les connaissances apprises à l'ESIR t'apportent beaucoup dans ton travail actuel ?

Les connaissances qui me servent le plus aujourd'hui sont sans aucun doute celles que j'ai pu apprendre lors de mes nombreux cours d'Imagerie Numérique (IN), principalement ceux de traitement d'image mais aussi ceux de synthèse d'image.

Parcours post-ESIR/DIIC

Si tu as continué tes études après l’école d’ingénieur, pourquoi ? Quel était ton projet professionnel ?

Après l'ESIR j'ai intégré le Master recherche MVA de l'ENS Cachan puis continué en thèse à l'ENS Ulm.

Conseils aux étudiants ESIRiens

Aurais-tu un conseil à donner aux étudiants de l’ESIR ?

Si vous lisez ça après le Bac, je ne peux que vous conseiller de passer par la prépa intégrée : elle délivre une formation solide très utile pour vos futures années d'ingénieur. De plus j'en garde vraiment un excellent souvenir. Pour les plus vieux qui vont déjà intégrer l'ESIR, choisissez le parcours IN, vous aurez la chance de travailler avec de très bons enseignants sur des sujets palpitants.

Le mot de la fin

Un petit mot pour tes anciens camarades de promo ?

Merci à vous. Pendant ces trois années j'ai tissé de forts liens d'amitié avec certaines personnes et plus généralement merci à tout le monde pour cette bonne ambiance et tous ces moments partagés.

Interview datée du 16 novembre 2015.

Qu'est devenu Guilhem ?

Depuis cette interview, Guihlhem est doctorant à WILLOW and LEAR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Espace membres